• Club Experts Nutrition et Alimentation «La force d’un réseau, des expertises à la carte»
CENA » amuse-bouche » Les œufs contaminés par le FIPRONIL

Les œufs contaminés par le FIPRONIL

Les œufs contaminés par le FIPRONIL
Principe de précaution en établissement d’accueil des jeunes enfants

Le 20 juillet dernier, les autorités belges ont informé la Commission européenne que du fipronil  avait été détecté dans des œufs et des viandes de volailles pondeuses dans des élevages des Pays-Bas et de Belgique. La présence de ces résidus de fipronil est liée à une utilisation frauduleuse de cette substance pour traiter les poux rouges des poules. En effet, le fipronil, autorisé en tant qu’antiparasitaire dans les médicaments vétérinaires pour les animaux de compagnie, ne l’est pas pour le traitement des animaux d’élevage dont les produits sont destinés à la consommation.

De quoi s’agit-il ?

Le fipronil est une substance active de produit phytosanitaire (ou pesticide) et d’antiparasitaire vétérinaire, qui présente un effet insecticide et acaricide. Le fipronil semble avoir une toxicité modérée. Les effets observés chez l’Homme à la suite de l’exposition aiguë sont des effets neurotoxiques, et notamment des convulsions. Les rares observations de convulsions relevées dans la littérature internationale sont liées à des ingestions de grandes quantités de ce type de produits. Des niveaux de dose de l’ordre de 10 fois la dose de référence aigüe n’ont conduit qu’à des symptômes bénins et réversibles, notamment des troubles digestifs, y compris chez l’enfant.

Peut-on consommer les œufs contaminés au fipronil ?

Le 11 août, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) a rendu public un rapport sur les risques pour la santé humaine. L’agence a calculé la quantité maximale d’œufs pouvant être consommée en une seule fois sans s’exposer à un risque aigu :

Adultes : 10 œufs

Enfants de 11 à 17 ans : 8 œufs

Enfants de 3 à 10 ans : 3 œufs

Enfants de 3 ans : 2 œufs

Enfants de 1 à 3 ans : 1 œuf

Ces calculs se basent sur la quantité max. de fipronil rapportée à ce jour en Europe, qui est de 1,2 mg/kg d’œuf.

Quels produits risquent d’être contaminés ?

Les établissements ayant reçu des lots d’œufs contaminés ont bloqué la commercialisation des produits encore en stock et avertis leurs clients. Toutefois, une question reste en suspens : quelles quantités d’aliments transformés contenant ces ovo produits ont été mises en vente, et sous quelles marques, avant que l’alerte ne soit donnée? A ce stade, les informations communiquées ne sont pas exhaustives.

L’industrie agroalimentaire utilise des ovo produits, c’est-à-dire des œufs sous forme de poudre ou de liquide, qu’elle achète à des entreprises de transformation spécialisées. On retrouve les œufs dans de nombreuses préparations notamment biscuits, viennoiseries, pâtisseries…..

Notre conseil :

Par mesure préventive en attendant l’état des lieux complet des pouvoirs publics, on peut conseiller aux structures accueillant des nourrissons et des jeunes enfants :

-de vérifier en cas d’achats d’œufs transformés (liquide, congelé, poudre, dur, mollé) si leur fournisseur ne fait pas partie des établissements concernés (Cf : http://agriculture.gouv.fr/fipronil-point-de-situation)

-de jeter les préparations en stock y compris infantiles contenant de l’œuf si celui-ci provient d’un site concerné.

-de ne pas proposer de biscuits, viennoiseries et pâtisseries (produits dont la consommation est principalement concentrée sur les goûters).

Nous conseillons donc pour le moment d’écarter tous les produits achetés mentionnant la présence d’œuf.

 

Marie-Line HUC – CENA